[Edito] Il est temps de politiser l’entreprise

Publié le 22 septembre 2020

Il est temps de politiser l’entreprise. Je sais que c’est une phrase forte, voire choc, pour commencer un édito, mais je n’en ai pas trouvée de meilleure pour résumer mon point de vue dans l’introduction de notre livre blanc sur la raison d’être.

Cette conviction, je me la suis forgée, petit à petit, après cinq ans d’entrepreneuriat, à la tête d’une agence de production de contenus – Canard & Cie – fondée en 2015. Longtemps, je me suis posé des questions sur cette entreprise : que voulions-nous en faire, vers où fallait-il l’emmener, fallait-il lever des fonds, mais alors que faire de cet argent ? Et, plus généralement, pourquoi avoir créé cette entreprise, à quoi servait-elle, quel était son but, sa contribution fondamentale au monde ?

Comme bien souvent, c’est le temps, et donc l’expérience qui apportent les meilleures réponses. Après de nombreux projets menés pour nos clients, après avoir rencontré, écouté, débattu, testé, échoué, réussi différentes choses, après avoir vécu de grandes angoisses et de grandes joies, j’en suis arrivée à une conclusion : l’entreprise n’a de sens que si elle en donne à celles et ceux avec qui elle interagit. À ses collaborateurs et collaboratrices d’abord, à ses clients et à ses partenaires ensuite, et d’une manière plus générale, à la société dans laquelle elle s’insère.

L’entreprise n’a de sens que si elle en donne à celles et ceux avec qui elle interagit.

Ce sens, j’ai mis du temps à comprendre qu’il ne résidait pas nécessairement dans la capacité ou non de l’entreprise à s’engager frontalement dans de grands combats médiatiques, comme la lutte contre le réchauffement climatique, ou les violences faites aux femmes. Car toutes les entreprises n’ont pas cette vocation. Mais que ce sens était intimement lié au cœur d’activité de l’entreprise : comment, en vendant ses produits ou ses services, une entreprise peut-elle réellement contribuer positivement à la société ou au monde ?

En répondant à cette question – aussi complexe qu’éminemment stratégique –, on définit la raison d’être de l’entreprise, c’est-à-dire la raison fondamentale pour laquelle elle existe.

Comment, en vendant ses produits ou ses services, une entreprise peut-elle réellement contribuer positivement à la société ou au monde ?

En répondant à cette question, surtout, on politise, de fait, l’entreprise. C’est-à-dire qu’on l’intéresse à la vie de la cité (“politikos”, du grec “polis” qui signifie “cité”). Car, sans remettre en cause le fait qu’une entreprise reste une propriété privée, il me paraît aujourd'hui impensable qu’elle ne puisse servir que des intérêts tout aussi privés. Parce qu’elle s’insère pleinement et totalement dans la Société avec un grand S – par les citoyens qu’elle emploie, par les consommateurs ou les clients qu’elle sert, par l’environnement naturel dans lequel elle se meut – il me paraît aujourd’hui indispensable que l’entreprise se pose la question de la manière dont elle peut maximiser son impact positif auprès de cette Société.

Je suis ainsi intimement convaincue que chaque entreprise, quels que soient sa taille, son histoire, son ancienneté et son secteur d’activité, devrait se poser la question de sa raison d’être. J’en suis convaincue, car formaliser sa raison d’être est une démarche vertueuse à tout point de vue : c’est à la fois une raison d’agir pour l’entreprise, une raison de se lever pour les salarié·es, et une raison de rester fidèle pour les consommateurs ou clients. J’en suis tellement convaincue que c’est ce qui m’a poussée, en 2020, à créer l’Agence Alignée, dédiée au conseil pour les marques, notamment au conseil en raison d’être.

Pour en savoir plus, sur notre vision et surtout sur la méthode spécifique que nous avons développée pour faire émerger sa raison d’être, je vous invite à découvrir notre livre blanc sur le sujet.

Ce dernier est le fruit de nombreux mois de recherches poussées pour mettre en ordre et étayer nos propos, mais surtout de cinq ans de réflexion sur le sens et le rôle de l’entreprise au XXIe siècle. J’espère qu’il vous plaira, qu’il vous aidera, ou tout simplement qu’il vous questionnera. Bonne lecture !

Charlotte-Chenevier.png

Charlotte Chenevier - co-fondatrice

Entrepreneure, professeure de yoga, podcasteuse, je suis surtout une indémordable optimiste qui pense que rien n’est impossible ! Mon rôle chez l'Agence Alignée ? Donner la vision, et incarner la mission que nous nous sommes fixée : aider chaque entreprise à formaliser puis à communiquer sur le rôle qu’elle joue dans la société.